L'arrivée du Printemps (oui à force de parler de lui on a une chance de le faire venir) nous amène à regarder dans le rétroviseur et de revenir sur quelques points forts de ce début d'année:

  • L'enquête publique sur le SCOT s'est terminée en Février. Deux membres de notre association ont rencontré la commissaire-enquêtrice. Nous ne reviendrons pas ici sur les subtilités techniques (nombreuses), légales, ni même sur les zones d'ombre de ce document. Beaucoup de choses ont été dites durant le peu de temps où les citoyens du bassin ont pu s'intéresser à la question. Grâce au travail de nombreuses associations et corporations, la commissaire-enquêtrice a pu sentir les inquiétudes des habitants du bassin face à ce document. La commissaire-enquêtrice devra donner son avis courant avril au Sybarval. Elle donnera probablement un avis positif mais accolera une liste de questions à cet avis. Si les rédacteurs du SCOT et les élus du bassin ne peuvent pas répondre à ces questions, alors l'avis deviendra un avis négatif. Notons également qu'une manifestation a eu lieu devant la sous-préfecture et a rassemblé de grands nombres d'opposants au projet (voir ici)
  • Dans le cadre des initiatives océanes de Surfrider Foundation Europe, l'association Damnatur de La Teste-de-Buch avec laquelle l'association Michel D'agata collabore sur de nombreux évènements, organisait son premier ramassage annuel sur le site du Boby's spot. Une cinquantaine de personnes sur le site, de nombreux enfants, une TRES bonne ambiance et toujours cette volonté de ne pas baisser les bras. Un grand merci à cette association car la plage était vraiment minable. Surfeurs, surfeuses réguliers du spot, n'oubliez pas de remercier les gens de Damnatur.

Ramassage Damnatur Mars 2013 - Copie

Damnatur a réuni le 10 Mars 2013 un cinquantaine de volontaires, beaucoup d'enfants: "plus on est de fous, plus on trie"

Ramassage Damnatur Mars 2013 suite

La Nature reprend ses droits.

 

  • Toujours dans le cadre des initiatives océanes, nous tenons à signaler l'excellent travail de Gijsbert Tweehuysen (excusez la prononciation) lors de son projet Mosa Pura dont vous pourrez voir ici les différentes hypothèses, postulats, conclusions: Mosa Pura. Dernier mot sur les initiatives océanes de Surfrider Foundation: merci de visiter leur site pour trouver un ramassage proche de chez vous.
  • Au rayon amusement/inquiétude: comme vous le savez les surfeurs vont souvent sur des plages un peu à l'écart des grandes zones touristiques (tout est dans le "un peu"). Nous avons pu observer deux choses ces derniers mois: une qui nous amuse, une qui nous inquiète. La première, la bouée de la Salie n'a toujours pas décidé de revenir à son point d'ancrage toute seule... nous pensons que quelqu'un va devoir l'y ramener car elle montre vraiment beaucoup de mauvaise volonté. La seconde et là nous sommes beaucoup plus sérieux, notre participation au dernier ramassage de Damnatur nous a permis de vérifier une chose: la présence en grande quantité de polystyrène expansé sur la plage. Ces déchets sont arrivés en bloc sur les plages et du fait des vents violents et de la grosse houle se dispersent en milliers de billes dans les dunes et sur les plages.

Boby's spot Mars 2013

Sur cette photo, la fameuse bouée de La Salie qui en a marre d'être au Wharf et des déchets bien inquiétants.

  • Dernier point, et non des moindres: Science Po organise une rencontre "décentralisée" au palais des congrès d'Arcachon. C'est Jeudi 21 Mars à 15h, le thème: « Arcachon 2030, un paradis menacé ? » . Nous ne savons pas quelle mouche a piqué Science Po d'organiser cette rencontre mais il y aura du beau monde: Yves Foulon, Olivier Laban, Jean-Guy Perrière) ainsi que Pierre Delfaud, professeur honoraire d’Economie à l’Université Montesquieu – Bordeaux IV. C'est libre et gratuit, les étudiants de Science Po auront, nous n'en doutons pas, bachott...travaillé leur dossier donc allez-y!!

Voilà c'est tout pour le moment, en espérant que soleil et conditions de surf potables reviennent vite!!